Jef Baecker - Portrait

Suivez et contactez Jef sur vos réseaux sociaux

L’auteur du projet :

Après des études à l’école des Beaux Arts de Paris, Jef commence sa carrière de photographe en couvrant l’actualité cherchant à illustrer ses sujets avec une esthétique simple mais forte qui met en lumière les problématiques, souvent sociales, auxquelles il se confronte. Il veut montrer ce à quoi nous ne faisons plus attention, ce à quoi il faudrait faire attention. Son travail, alors quotidien, sur des sujets au long cours, est de capter notre regard. Ce n’est pas toujours beau, heureux, mais c’est la recherche d’une image qui va provoquer une sensation.

Jef va, ensuite, faire une pause dans sa pratique personnelle photographique pour alors s’occuper d’autres photographes, d’abord, en apportant un soutien logistique et technique nécessaire aux productions photographiques ( publicité, mode ) puis en gérant une Galerie au coeur de Paris, place Dauphine.

« Courir, courir et oublier ses sensations, ses sentiments. Peur de vivre dans un monde auquel je m’attends. Je ne veux plus que l’on me dise quoi penser, quoi montrer, que l’on me montre à quoi penser, alors je veux retourner photographier… la réalité. » 

Aujourd’hui Jef est retourné aux reportages en prenant son temps pour raconter de belles histoires. Ce projet “Expériences” est une de ces histoires. Celle d’un quotidien…

Qu’est ce que le projet “Expériences” ?

Avant de professionnaliser ma pratique photographique en répondant à des commandes et en réalisant des reportages au long cours, j’ai commencé la photographie comme une errance personnelle. Pour celle-ci, je ne cherchais pas à raconter une histoire par une série photographique mais plutôt à exprimer et revivre une sensation, un instant, une histoire, une expérience grâce à une image unique.

A l’époque, j’avais acheté pour mon premier site internet, le nom de domaine “Expériences-Photos.com”, qui me semblait refléter cette démarche. J’ai décidé de reprendre ce nom de domaine et d’y créer un projet cohérent à ce qui m’avait amené à la photographie. Je voulais de nouveau y montrer des images, qui évoquent chacune une expérience unique et qui se suivent sur une planche contact en évoquant le rythme d’une vie – de notre vision de celle-ci – avec ou sans narration, avec ou sans fidélité, pouvant être pleines d’erreurs, d’essais et de surprises. Le projet “ Experiences ” est un journal proposant chaque jour une nouvelle image, permettant à chacun de se l’approprier comme un objet unique.

J’ai toujours souhaité consigner la vie quotidienne dans un journal photographique. Celui-ci est un moyen de pratiquer et de poursuivre la conviction que cette vie quotidienne est un sujet digne. Ces dernières années je n’ai pris que peu de photographies personnelles, le rythme de la vie et mon travail de reportages le voulait ainsi. J’ai récemment pris conscience ce dont mon travail avait désormais besoin, à savoir “prendre le temps”, et ne plus “courir, courir et oublier ses sentiments”. Construire ce projet m’a aidé à comprendre que le moment est plus important que la photo elle-même. Ce projet consiste à essayer d’expliquer quelque chose d’abstrait, comme une expérience, un  sentiment ou une pensée par une image. Ce travail pourrait être très personnel, presque comme un journal intime mais il peut également engager le spectateur dans ses propres expériences.

Généralement les photographes peuvent tirer jusqu’à 30 exemplaires d’une photographie pour qu’elle soit considérée comme une oeuvre d’art. Pourquoi faire ce choix de ne tirer qu’un unique exemplaire ?

Ces photographies constituent chacune un moment unique, isolé, intemporel. J’ai vendu en galeries des photographies tirées en un nombre limité d’exemplaires ( parfois 7, 14, 20 exemplaires d’une même photographie ). Pour ce travail je souhaite que le collectionneur se retrouve avec un objet unique, qu’il aura choisi car celui-ci lui procure une sensation, une expérience. Nous avons tous une sensibilité qui nous est personnelle, c’est elle qui va nous amener à être touché, d’une manière ou d’une autre par une photographie. Lorsque vous faites l’acquisition d’une de ces photographies vous en serez le collectionneur unique, parce qu’elle évoque pour vous une sensation unique. Vous pouvez également l’offrir, comme un message ou un partage d’expérience unique.

Je photographie quotidiennement et souhaitais montrer ces images comme un journal. Avec les années de pratique j’ai appris à accepter et à me détacher, de la valeur sentimentale que je donnais moi-même à mes images. Je me suis beaucoup questionné sur ce principe de tirer ses photographies en plusieurs exemplaires pour me dire que, finalement, peut-être, celui-ci n’était qu’une manière de ne pas complètement les laisser partir. Je ne fais pas le choix, en tirant à plusieurs exemplaires, de maximiser la vente d’une image plus qu’une autre parce que je l’aurais personnellement trouvée plus forte, je laisse le choix à chacun de trouver son image forte et de se l’approprier.

Les tirages réalisés pour ce projet sont uniques. Ils sont numérotés 1/1. Il n’y aura jamais une autre édition de votre tirage. Vous en serez l’unique collectionneur. Les photographies pourront être utilisées en presse ( journal, magazine etc .. ) en édition ( beau livre photo ) et pour la promotion de ce projet. Mais vous serez toujours le seul propriétaire d’un tirage unique. Plus la communication sur ce projet et sur mon travail sera importante sur d’autres supports, plus cela donnera de la valeur de votre tirage unique.

Pourquoi ce prix unique de 150€ ?

Je suis parti du constat qu’aujourd’hui donner une valeur à une photographie est assez difficile. Cela peut prendre en compte son mode de diffusion, sa rareté ( nombre d’exemplaires ), la côte du photographe etc … J’ai vendu des photographies en galeries, à des prix bien supérieurs à 150€ mais j’ai décidé de repartir de zéro et de repenser à la valeur qui pouvait être donnée à mes photographies.

Que reçoivent les collectionneurs qui commandent un tirage de ce projet ?

Je prends soin de tirer chaque photographie moi-même dans mon atelier. Il s’agit de tirages pigmentaires sur papier hahnemühle Photo Rag® Baryta de 315 g/m² structure 100% Coton. Le format de l’image est de 30x45cm sur un papier de format 40x55cm. Les photographies sont ensuite montées sous passe-partout clair encadrant l’image d’un format extérieur 40x60cm.

Chaque photographie est signée et comme elle est unique, elle est numérotée 1/1. Un certificat d’authenticité reprenant toutes les caractéristiques de votre tirage accompagne celui-ci.

Afin d’éviter tout problème de casse durant la livraison, j’ai fait le choix de ne pas encadrer les photographies. Elles vous sont livrées à plat dans un carton un dessin rigide et comme celles-ci sont déjà montées sous passe-partout, il ne vous restera pas qu’à la glisser dans un cadre de votre choix au format 40x60cm.